L’éducation

ELEVAGE DU DOMAINE DES EURANTES

GOLDEN RETRIEVER

QUELQUES REGLES IMPORTANTES :

Je l’aime, je l’éduque !

Ne soulevez JAMAIS votre chiot par les pattes avant : vous causeriez des dommages irrémédiables aux articulations. Ne promenez jamais votre chiot jusqu’ à épuisement.
Pas d’entraînement intensif ou de jeux trop brutaux avant l’âge de 18 mois. Ménagez ses articulations; évitez qu’il ne monte ou descende trop souvent des escaliers ; de même, les sauts sont déconseillés pendant sa croissance. Par contre, la natation pratiquée de façon raisonnable et régulière dés sont plus jeunes âge ne pourra lui faire que du bien.

EDUCATION.

L’ ARRIVEE A LA MAISON.


Evitez toute excitation et ambiances agitées ; n’oubliez pas que votre chiot vient d’être propulsé dans un environnement inconnu. La première chose à faire est de le poser à l’endroit prévu pour ses besoins et d’attendre qu’il se soulage, s’il le fait, Félicitez-le. Puis amenez- le à son coin de repos qui pourra être un panier en plastic ou une cage de transport, que vous laisserez ouverte et garnie d’une couverture bien chaude et lavable, le tout placé dans l’angle d’une pièce au sol facilement nettoyable, ni trop chaude ni trop froide et a l’abri des courants d air. Si vous choisissez une cage ou un panier en plastic, n’oubliez pas que votre petit chiot deviendra grand ! Mettez de l’eau à sa disposition, ainsi que quelques jouets. Evitez de donner à votre chiot une vieille chaussure pour jouer car il ne fera pas la différence avec vos belles chaussures toutes neuves! Si vous possédez d’autres animaux, faites les présentations au plus tôt, en terrain neutre. Ne changez pas vos habitudes vis-à-vis des <<anciens >>et viellez à leur conserver leurs privilèges. IL EST IMPERATIF D’EXPLIQUER AUX ENFANTS QU’ILS DOIVENT RESPECTER LE REPOS DU CHIOT. 

ELEVAGE DU DOMAINE DES EURANTES GOLDEN RETRIEVER
 
Je l’aime, je l’éduque !

La première nuit : ô quelle nuit

Faire dormir le chiot seul dans son panier avec ses jouets .Le chiot, séparer de ses frères et sœurs peut pleurer et manifester;si cela était, vous devez rester imperturbable et sourd,surtout ne pas aller le voir et le <<consoler>>, ni le gronder. Si vous tenez bon, l’adaptation devrait se faire en 2/3 nuits maximum.

La propreté.

Il peut être très utile d’apprendre à son chiot à faire ses besoins sur commande, surtout lorsque l’on sera amené à voyager avec lui.

Comment procéder ?

Un chiot va toujours faire ses besoins après son repas et systématiquement un pipi dés qu’il se réveille ; alors soyez attentif et prêts a intervenir. Une fois que vous savez que c’est le moment possible, amenez votre chiot à l’endroit approprié et encouragez-le à faire ses besoins. En restant debout prés de lui, et en répétant l’ordre d’un ton encourageant, il apprendra à associer l’ordre à cette action spécifique. C’est grâce à se procéder d’association qu’il apprendra à y aller selon vos ordres. Ne rentrez pas à la maison tant que votre chiot ne s’est pas exécuter. Ensuite, il faut être logique, et quand il a fait son besoin, il faut absolument le féliciter chaudement pour qu’il comprenne qu’il a fait quelque chose de bien ; survivre cette méthode suscitera vite une propreté absolue du chiot.
Si votre chiot fait ses besoins dans la maison en votre absence, il est néfaste de le punir ; vous lui apprendriez à vous craindre sans raison car il associera la punition à votre venue et non à ses oublis, en effet, un chien n’a pas la même notion du temps que nous et il n’est pas capable d’associer que les événements qui vont se succéder immédiatement dans le temps. Vous ne pourrez donc le gronder efficacement que si vous le prenez sur le fait en train de faire ses besoins dans un lieu inapproprié.
Conclusion : récompense et réprimandes doivent être appliquées immédiatement après le comportement à positiver ou à proscrire (vous ne devez pas pouvoir compter jusqu’à 3) 

 

ELEVAGE DU DOMAINE DES EURANTES GOLDEN RETRIEVER
 
Je l’aime, je l’éduque !

Les premiers repas à la maison.

 

Tout changement brutal d’alimentations peut provoquer des désordres physiologiques : diarrhée. Votre chiot mange actuellement des croquettes XXX Puppy 2 à3 fois par jour .Il a en permanence à sa disposition de l’eau à température ambiante (pas trop froides).Les repas sont proposés le matin, le soir vers17/18H, et laissé au chiot pendant ¼ d’heure ; si le chiot n’a pas mangé dans ce laps de temps, retirer la gamelle jusqu’au repas suivant. Il n’est pas bon de laisser de la nourriture en permanence à sa disposition. De même, vous devez vous interdire de lui donner à manger lorsque vous êtes à table, sous peine d en faire un mendiant. Vous devez également éviter les « suppléments » entre les repas et réserver les friandises comme récompenses lors de son éducation. Un chiot golden en croissance ne doit surtout pas être suralimenté : surcharge pondérale = déformation des articulations, complications digestives, osseuses, cardiaques et comportementales…

 

ELEVAGE DU DOMAINE DES EURANTES GOLDEN RETRIEVER
 
Je l’aime, je l’éduque !

La marche en laisse

  

Marcher en laisse n’a pas grande signification pour un chien. Il convient donc de lui apprendre cette nouvelle relation qui va l’unir à son maître. Au début vous pourrez mettre le collier et la laisse à votre chiot et le laisser s’habituer à cette légère contrainte. Quand vous prendrez la laisse en main,ne tirez pas dessus, laissez-la souple ; puis donner quelques petites secousses incitative tout en attirant l’attention de votre chiot par de petits bruits comme des claquements de langue par exemple ; dés qu’il suit la direction de la laisse,même sur quelques mètres, récompensez-le chaudement; quand il va commencer à gambader en laisse à vos côtés, continuez à stimuler son attention par des signaux sonores pour l’habituer à prendre régulièrement un contact visuel avec vous: la laisse "physique" se double d’une laisse "vocale". La laisse doit toujours être détendue; dèsque le chiot se met à tirer, ramenez-le sèchement à votre pied et détendez immédiatement la laisse en accompagnant votre action toujours du même ordre, par exemple: "X, doucement" ou "X, ta place". Dès que votre chiot fait quelques mètres sans tirer, félicitez-le.

Une laisse tendue transmet toutes vos émotions et déclenche presque toujours des réactions indésirables chez le chien, comme par exemple l’agressivité envers ses congénères.

ELEVAGE DU DOMAINE DES EURANTES GOLDEN RETRIEVER
 
Je l’aime, je l’éduque !
 
LUI APPRENDRE À SUPPORTER LA SOLITUDE

Votre chiot golden est un animal social qui a besoin de vivre en groupe. La solitude est donc par nature pour lui inconcevable et insupportable. Il va falloir la lui apprendre de façon très progressive dès son plus jeune âge, c’est à dire 8 à 10 jours après son arrivée dans sa nouvelle famille, une fois qu’il s’est bien adapté à son nouvel environnement. Si vous avez déjà, dès son arrivée chez vous habitué votre chiot à dormir dans un lieu un peu à l’écart de l’agitation de la maisonnée et/ou dans une cage de transport, l’apprentissage de la solitude sera grandement facilité. Vous allez donc commencer par laisser votre chiot seul quelques instant dans "son endroit" avec sa couverture et ses jouets, de préférence à un moment où il manifestera l’envie de se reposer.

S’il ne proteste pas, revenez le trouver et félicitez-le.

S’il proteste, attendez qu’il se calme pour revenir à lui et lui manifester votre contentement.

S’il ne semble pas vouloir se calmer, provoquez au besoin une diversion, par exemple un bruit inattendu qui le distraira de son angoisse et lui fera cesser ses manifestations vocales et alors seulement, vous reviendrez vers lui et le récompenserez de vos présences apaisantes.

Lorsque vous quittez votre chiot, faites-le naturellement, sans caresses ni longs discours, qui ne serviraient qu’à lui faire ressentir la situation comme anormale; de même, lorsque vous revenez, si votre chiot est trop existé, attendez qu’il se calme pour le récompenser.

Vous pratiquerez cet exercice plusieurs fois par jour en augmentant très progressivement la durée de votre absence, ceci afin d’éviter au maximum que le chiot ait le temps de penser à faire des bêtises. Si lorsque vous revenez votre chiot a fait des bêtises, ignorez-les et accueillez-le comme si de rien n’était: c’est que vous aurez voulu brûler les étapes et augmenter trop vite la durée de votre absence.

En procédant progressivement, vous ne devez pas rencontrer de problème particulier et votre golden finira par accepter votre absence plusieurs heures d’affilées.

 Lorsqu’un chien laissé seul aboie sans arrêt, détruit tout ce qu’il trouve et fait ses besoins et/ou vomi un peu partout, ce n’est pas pour "se Venger" de l’absence de son maître; ce ne sont là que des signaux de dDétresse extériorisant son anxiété de séparation et son état de stress.

ELEVAGE DU DOMAINE DES EURANTES GOLDEN RETRIEVER
 
Je l’aime, je l’éduque !

ÉDUCATION ET MOTIVATION

 Lorsque vous donnez une instruction à votre chiot et que vous voulez qu’il sache que vous appréciez qu’il l’exécute, vous devez vous assurer que vous communiquez votre approbation de telle façon qu’elle encourage le chiot à redemander cette approbation; en deux mots, votre chiot a besoin d’apprécier votre réponse. Dans le but de vous assurer que vous récompensez correctement votre chien, vous devez identifier les “motivations” qui sont particulières à votre chiot:

Une légère caresse
Des caresses encourageantes ...
Un sourire illuminant votre visage
Une voix enthousiaste et encourageante
De la nourriture
Un jeu...etc.

 

Lorsque vous utiliserez les récompenses appropriées, vous constaterez une augmentation au niveau des réponses qu’il vous fera, plus d’enthousiasme pour l’exécution des instructions et une meilleure relation entre vous deux.

chienchien

ELEVAGE DU DOMAINE DES EURANTES GOLDEN RETRIEVER
 
Je l’aime, je l’éduque !

RÉCOMPENSES ET FÉLICITATIONS: les règles.

 Vous devez déterminer avec précision la force à utiliser lors d’une correction en fonction de la sensibilité de votre chiot et cela à chaque moment. Vous ne devez surtout pas effrayer votre chiot, seulement le corriger. Par conséquent, vous ne devez jamais exprimer de la colère, mais juste être neutre dans votre sanction. Cependant, si La récompense sert à encourager le chiot à répéter l’action.
Félicitez en fonction du comportement du chiot et de son humeur du moment.
Variez les récompenses et félicitations afin qu’elles ne se banalisent pas; les récompenses doivent encourager et stimuler les réponses; les changements aident le chiot à s’intéresser.
Félicitez les progrès et les efforts de votre chiot et devenez de plus en plus précis.
Les félicitations doivent rendre le chien heureux et cela doit se voir.
Soyez sincères, montrez que vous êtes contents quand il a bien fait car il est parfaitement capable de se rendre compte de votre manque d’attention ou d’enthousiasme.

CORRECTIONS ET RÉPRIMANDES: les règles.

Lorsque votre chiot adopte une attitude inappropriée, vous devez le lui faire savoir; plus tôt vous le lui ferez savoir, et plus facilement ce comportement cessera si vous utilisez les bonnes méthodes de correction. Les formes croissantes de corrections que vous pouvez employer sont les suivantes:

D’un doux à un sévère “NON”.
Une légère secousse en attrapant la peau du cou avec vos mains de chaque côté de celui-ci. Mettre votre chien sur le dos (position de soumission extrême) et le gronder.
ATTENTION:
Frapper un chien, c’est affirmer son échec éducatif; le frapper avec brutalité, c’est lui apprendre à mordre par réaction d’autodéfenses.
Vous ne voulez pas avoir à corriger pour un même comportement plusieurs fois, ce qui n’est pas recommandé en éducation canine, alors vous devez déterminer la force nécessaire de la sanction afin de faire passer le message dès la première fois.

 

ET POUR UN MEILLEUR RÉSULTAT : POSITIVER !

 

Le plus important est de ne pas laisser votre chiot se sentir isolé et seul avec l’impression qu’il a fait quelque chose de mal. Si vous avez appliqué la correction adéquate, le chiot cesse immédiatement son comportement inapproprié et donc, immédiatement vous le félicitez pour sa compréhension. La force de votre récompense doit être équivalente à la force de votre correction: si vous prononcez un léger “NON”, donnez ensuite un léger “BON CHIEN”; si vous avez du donner une rude secousse au menton pour obtenir gain de cause, caressez-le ensuite avec enthousiasme. Cela permettra à votre chiot de comprendre que c’était l’action qui était mauvaise et non pas le chiot lui-même.
Soyez attentif à ce que votre chiot ne mâchonne, ne creuse, ne salisse dans la maison, ne chahute ou n’aboie sans autorisation,et ne morde pas. Vous pouvez répondre à ceci de deux façons: la première est de remarquer le problème et, objectivement et sans affect (via réprimande récompense) laisser le chiot se rendre compte que son comportement est inapproprié. La seconde est de se montrer contrarié, énervé ou en colère.
Le premier cas permettra de s’assurer que le chiot cesse ce comportement; le second vous assurera du contraire; pourquoi? Parce qu’en vous montrant contrarié ou en colère, vous faites preuve de beaucoup d’attention envers votre chiot, attention dont il a énormément besoin.
Aussi, par la suite, votre chiot utilisera ce même comportement afin que vous fassiez preuve d’attention envers lui: pour votre chiot, “obtenir quelque chose est mieux que de ne rien avoir” même si ce “quelque chose” est un comportement négatif !!!

Si vous avez des questions n’hésitez pas a nous contacter par téléphone ou mail ou sur notre forum.